Ade-san à la retraite

Il était le conducteur de district des communautés néo-apostoliques au Japon – dans le ministère pendant 48 années, presqu’un demi-siècle. Le dernier dimanche du mois de juillet, l’apôtre de district Urs Hebeisen a admis le médecin originaire d’Allemagne à la retraite bien méritée.

Dr. Wolfgang Ade est un personnage connu, et pas seulement au Japon, mais tout particulièrement là-bas. Il vit dans le pays du Soleil-Levant depuis 1981. Il est né il y a 70 ans à Stuttgart (Allemagne). Il est parti au Japon par amour. Son épouse Shizuko est japonaise. Cela fait maintenant 36 ans qu’ils vivent à Tokyo et ont une fille. Tous deux se connaissent depuis longtemps, elle est venue en Europe pour y suivre ses études. Tous deux ont organisé leur vie professionnelle au Japon. Jusqu’à ce jour, Dr. Ade y est maître de conférences à la Faculté de médecine de la Dokkyo Medical University à Mibu. Il y dirige un programme de coopération avec la Faculté de médecine de la Wilhelms-Universität à Munster, en Westphalie (Allemagne) et accompagne également des groupes d’étudiants japonais durant leur séjour en Allemagne.

Conducteur de district au Japon – un réel défi

Rétrospective : 1983, l’ancien apôtre Erwin Wagner, du Canada, l’ordonne dans le ministère de prêtre. C’était un acte totalement soudain et inattendu. Contre toute attente, Ade a dit oui et s’y est tenu ! Et, lorsque son prédécesseur, l’évangéliste de district Yoshiharu Yahata, a été admis à la retraite, en 2008, le prêtre Ade a repris la lourde responsabilité de conducteur de district pour le Japon. À l’époque, l’apôtre de district Leslie Latorcai l’avait ordonné dans le ministère de berger.

Désormais, après 48 années d’exercice ministériel, il a été admis à la retraite. En prenant congé à l’autel, l’apôtre de district Urs Hebeisen s’est exprimé, à l’attention de son collaborateur et ami : « Si la fidélité a besoin d’un nom, ce sera Ade-san. » Il a poursuivi en précisant que le berger avait été un homme de foi pendant toutes ces années, qui a voyagé inlassablement pour l’Église au Japon. Le Japon ne compte que peu de membres néo-apostoliques, et les distances qui séparent les communautés sont importantes. C’est pourquoi sa retraite est grandement méritée. Cependant, l’apôtre de district sait également que Wolfgang Ade souhaite continuer à soutenir l’Église.

Son successeur est japonais

Le prêtre Akihiro Kadohira a été désigné comme son successeur au cours de ce même service divin. Il est âgé de 54 ans et est japonais. À ce sujet, l’apôtre de district Hebeisen s’est exprimé : « En fait, la nationalité n’a pas d’importance pour la direction d’un district néo-apostolique. » Il est toutefois bienvenu que le futur conducteur de district soit à nouveau un japonais.

Les portes de la justice

Le service divin du 30 juillet 2017 était basé sur la parole biblique en Psaumes 118 : 19 : « Ouvrez-moi les portes de la justice, J’entrerai, je louerai l’Éternel. » Grâce à la foi en Jésus-Christ, les portes de la justice ont été ouvertes, a souligné le président de l’Église territoriale. « Il est notre porte. Frappons à cette porte afin qu’il nous ouvre. » Grâce à cette foi en le Seigneur, a expliqué l’apôtre de district à la communauté, de bonnes œuvres de la foi sont créées : la compassion, la confiance, la patience et la reconnaissance.

La veille, l’apôtre de district Hebeisen avait également accordé la bénédiction de mariage au prêtre Thomas Bayer et à sa fiancée Akie. Ce week-end au Japona véritablement été un moment inoubliable.

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé:

Peter Johanning
9.08.2017
Japon, Vie des communautés, Personnalité