De vraies personnes, de vraies opinions : la série d’affiches 2018

Une nouvelle année, une nouvelle série – 2018 apporte de nouvelles affiches dans les panneaux d’affichage des communautés européennes. C’est une formule éprouvée : Des personnes comme vous et moi, qui supportent la devise de l’année de l’Église néo-apostolique grâce à des déclarations authentiques..

Elles sont littéralement devenues la figure de proue : depuis plusieurs années, en début d’année, l’Église néo-apostolique publie une série d’affiches actualisée. Celles-ci sont constituées de douze motivations pour les plus de 2000 panneaux d’affichage devant les communautés néo-apostoliques, essentiellement en Allemagne.

Toutefois, les affiches sont également exposées dans d’autres pays européens. Elles sont disponibles en 16 langues dans leur version propre. Parmi celles-ci, on trouve naturellement aussi les trois langues officielles : l’anglais, le français et l’espagnol.

Quant au contenu, il s’agit de véhiculer ainsi la devise de l’année que l’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider donne chaque année le jour de l’an. La devise de l’année 2018, publiée il y a quelques jours par vidéo, est : « La fidélité à Christ ». Le slogan de la série d’affiches de cette année, qui s’appuie sur cette devise, est la suivante : « J’aime Jésus … »

Un mélange éclectique devant la caméra

Ce message est répandu par les personnes les plus importantes au sein de l’Église : des personnes comme vous et moi, des jeunes et des moins jeunes, des hommes et des femmes. Ils se présentent devant la caméra avec une église en arrière-plan. Et les personnes sélectionnées ne montrent pas seulement leur visage, mais elles expriment également leur opinion et ce que leur inspire le slogan : « J’aime Jésus ».

La déclaration doit être brève et susciter la réflexion. Par exemple : « J’aime Jésus … aussi n’est-ce pas l’horoscope que je consulte, mais lui. » Ou encore : « J’aime Jésus … et ce qu’il y a de plus beau, c’est que c’est réciproque. »

Les déclarations personnelles sont émotionnelles

« Nous souhaitons conserver ce style avec un message authentique commençant par « Je » dans le texte sous la devise », explique le groupe de travail (GT) « Relations publiques ». C’est le groupe spécialisé chargé de la conception des affiches annuelles. Les avantages en sont à la fois la valeur de reconnaissance et les coûts de productions bas, grâce à une mise en page récurrente.

« Les affiches ont pour objectif d’attirer l’attention des passants grâce à un message court », explique le GT « Relations publiques ». D’une manière générale, la déclaration doit être positive, inattendue, actuelle et doit être de l’ordre du contexte religieux. Jusqu’à présent, l’écho à cette idée est très positif, nous dit-on.

Des modèles d’affiches cette fois en provenance de RNW

Au cours des trois années précédentes, les séances photos pour les affiches avaient eu lieu en Allemagne septentrionale. En 2018, ce sont les frères et sœurs de Rhénanie-du-Nord-Westphalie qui ont été pris en photo. L’arrière-plan a été fourni en juillet 2017 par six églises sélectionnées.

« Pour ce faire, nous ne recherchons pas nécessairement des modèles typiques, mais simplement des chrétiens néo-apostoliques », était-il précisé lors de l’appel d’offres, pour lequel les personnes intéressées de toutes les catégories d’âge pouvaient poser leur candidature. « Ce qui est important, c’est d’être authentique – et l’affichage d’un sourire agréable est souhaitable. »

« Ne pas cacher ma foi »

Du moins en Allemagne, les affiches des tableaux d’affichage placés devant les églises sont presque incontournables. Les modèles amateurs ont conscients de leur popularité, mais ils n’en ont pas pour autant été effrayés. « Je n’ai pas besoin de cacher ma foi », s’est exprimé l’un des modèles durant une séance photos, résumant ainsi la pensée générale. « Je souhaite plutôt le contraire : que l’on découvre ma foi ! »

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé: