L’appel de l’Ascension : répéter, transmettre

« Pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ? » – C’est davantage qu’une simple question, encore aujourd’hui, pour nous aussi : L’Ascension rappelle aux chrétiens de prendre des responsabilités – ne pas rester sur place, mais se mettre en route pour l’Évangile.

Ascensio Domini, l’ascension du Seigneur, est célébrée le 40e jour après le dimanche de Pâques et dix jours avant la Pentecôte. C’est pourquoi cette fête tombe toujours un jeudi. C’est ainsi depuis le IVe siècle. 40 jours après Pâques, parce cette indication de temps se réfère au témoignage de Luc : « Après qu’il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu. » (Actes 1 : 3). Aussi bien l’Évangile selon Luc que les Actes des apôtres relatent de quelle manière Jésus, après être ressuscité des morts le jour de Pâques et avoir parlé plusieurs fois à ses disciples, a été enlevé au ciel devant leurs yeux, puis dérobé à leurs yeux par une nuée (Luc 24 : 51 ; Actes 1 : 9).

Le Symbole de Nicée a défini le 40e jour et a ancré la signification théologique de l’Ascension de Christ dans la confession de foi : « […] il est ressuscité des morts le troisième jour, conformément aux Écritures ; il est monté au ciel où il siège à la droite du Père. De là, il reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts, et son règne n’aura pas de fin. »

Les chrétiens doivent être autonomes

L’Ascension rappelle aux chrétiens d’être autonomes. Leur Seigneur et Maître n’est plus visible parmi eux. À l’époque, le Fils de Dieu a transmis sa puissance au groupe des apôtres : « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu’ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux. Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu’il s’en allait, voici, deux hommes vêtus de blanc leur apparurent, et dirent : Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel. » (Actes 1 : 8-11).

Les chrétiens prennent des responsabilités

Les apôtres ne devaient pas regarder plus longtemps vers le ciel, mais accomplir leur mission et répandre l’Évangile dans le monde. Cette mission incombe encore aujourd’hui à tous les chrétiens. Être en action pour l’Évangile, c’est ce que nous dit l’Ascension. Non pas à cause de la présence de Christ, mais malgré son absence. En tant que disciples du Seigneur, emplis de son Esprit, nous devons proclamer l’heureux message de la résurrection et de l’ascension du Seigneur. En tant que chrétiens, nous devons prendre des responsabilités dans ce monde, être des témoins, parler en faveur de Jésus-Christ – prendre des responsabilités et se justifier devant tout le monde, comme le formule Pierre (I Pierre 3 : 15).

Quant à nous, nous devons attendre que le Seigneur revienne. La foi en l’Ascension est la foi en le retour de Christ ! Jésus, qui a été enlevé, reviendra de la même manière qu’il est monté au ciel. Une autre promesse s’accomplira ainsi : la mort – la résurrection – l’Ascension – le retour de Christ.

Photo : magann - Fotolia

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé:

Peter Johanning
5.05.2016
jours de fêtes religieuses, Ascension