Apprendre, comprendre, améliorer

Apprendre ensemble, apprendre les uns des autres : l’on avance mieux ensemble, même lorsqu’il s’agit de nouvelles connaissances ou de nouveaux savoir-faire. C’est ce que vivent, au même titre, les musiciens et les enseignants, qu’ils soient originaires d’Amérique du Sud, d’Europe centrale ou d’Afrique occidentale.

Des enseignants enseignent à enseigner à d’autres enseignants

« Train the trainer » est le principe appliqué actuellement en Afrique occidentale. La pyramide de formation fonctionne sur plusieurs niveaux : cela commence par le « Seminar Supervision Team », qui développe le matériel et planifie son introduction, en passant par le « National Head of seminars » et l’ « Area Head of seminars », qui sont responsables du financement et de l’organisation, et finit avec les « Senior tutors » et les « Local tutors », qui forment les frères du ministère et les enseignants.

Aux mois d’août et septembre, le Ghana a démontré à quoi cela pouvait ressembler dans la pratique : le berger Karel de Heer y a enseigné 16 moniteurs de catéchisme originaires de dix communautés du district apostolique d’Aoora. Le berger Owusu Agyabeng a introduit une bonne douzaine de frères du ministère du district apostolique de Kumasi dans la doctrine et l’histoire de l’Église néo-apostolique ainsi que le même nombre de moniteurs de l’école du dimanche dans les fondements de l’enseignement. Quant à l’évangéliste de district Birikorang Darko, il forme des tuteurs, dans le district apostolique de Cape Coast, sur le thème : « Responsabilités et missions des frères du ministère ».

Des formes particulières de services divins

Lors d’un séminaire destiné aux conducteurs de communauté qui s’est tenu à Saint-Pétersbourg (Russie) à la mi-septembre, il était question de l’organisation et de l’exécution de veillées et de services divins particuliers. Outre les frères du ministère de Russie, du Kazakhstan, de Biélorussie, du Tadjikistan, d’Ouzbékistan, étaient aussi conviés les frères et sœurs en la foi qui proposent des services de prière au sein de leurs communautés. Par ailleurs, un avocat donne des informations au sujet des changements et des ajouts dans la loi : « En ce qui concerne la liberté de conscience et les associations religieuses ». La matinée, consacrée à un enseignement théorique, a été suivie d’une après-midi consacrée aux exercices pratiques.

Sur les traces de l’empreinte écologique

L’attitude responsable à l’égard de la création était au centre d’une présentations qui s’est tenue à Stuttgart (Allemagne méridionale). Dans le cadre d’une série de manifestations communes, trois communautés s’étaient associées pour inviter un conférencier célèbre : Ernst Ulrich von Weizsäcker, co-président du « Club of Rome », s’est exprimé sur « l’empreinte d’une génération », c’est-à-dire le bilan CO2, et, par conséquent, les émissions de carbone causées par la fabrication, le transport, le stockage, l’utilisation et l’élimination de produits, par les services et le style de vie des personnes et leurs habitudes de consommation, qui ont des effets néfastes sur le climat. Selon M. von Weizsäcker, même si le développement menaçant, notamment en ce qui concerne le climat, est perçu (« le bon diagnostic »), ce n’est pas la « bonne thérapie » qui est mise en œuvre.

Un métier pour les responsables de jeunesse

Début octobre, les mandataires de jeunesse et les responsables de jeunesse de l’Église néo-apostolique d’Allemagne nord-orientale pourront bénéficier d’une formation reconnue par l’État en tant que bénévoles travaillant dans le secteur de la jeunesse. Ceci grâce à un programme de formation qui permettra d’obtenir la carte de responsable de jeunesse, une carte d’identification uniforme à l’échelle nationale allouée aux travailleurs bénévoles. Le cursus sur plusieurs jours comprendra des thèmes tels que : la bonne conduite à tenir face aux groupes ; questions d’ordre juridique et d’assurance ; pédagogie relative aux groupes, aux jeux et aux médias ; connaissance des jeux et assimilés pour le travail pratique avec les jeunes et concentration sur le contenu et l’orientation idéologique de l’association des jeunes correspondante.

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé:

Andreas Rother
28.09.2018