« community » 1/2020 : Nouvelle année, nouvelle devise

La parution du tout dernier numéro du magazine « community » marque l’entrée dans sa sixième année de publication. Les grands thèmes abordés dans ce numéro sont : Ce qui rend réellement libre – ce que Dieu souhaite réellement – quand Christ reviendra.

« Christ rend libre » – telle est la devise de l’année 2020. Dans l’éditorial du dernier numéro de « community », l’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider développe ce que cela peut signifier pour l’homme. Une chose est particulièrement importante à ses yeux.

« Dieu fait ce qu’il veut », dit le président de l’Église. Et que souhaite Dieu ? Il souhaite aider tous les hommes. Et il souhaite s’entourer d’aidants. Il faut deux choses pour être sauvé et pour sauver autrui. L’apôtre-patriarche en a parlé récemment lors du service divin qu’il a célébré à Brampton, au Canada. Vous trouverez la prédication dans son ensemble dans le nouveau numéro de « community ».

(Presque) tout sur le retour de Christ

Quand Christ reviendra-t-il ? C’est pratiquement la seule question à laquelle l’article relatif à la doctrine de l’Église néo-apostolique ne donne pas de réponse. Pour le reste, l’article donne quantité de réponses, des fondements bibliques jusqu’au contexte de l’histoire de l’humanité. On y trouve également quelques surprises.

Voici ce que le numéro 1/2020 nous réserve également : « Dieu bénit ceux qui se confient en lui », « La parole de Dieu en toute puissance et beauté » et « Sept bonnes raisons d’être de l’apostolat » sont les services divins célébrés par l’apôtre-patriarche en Afrique, en Asie et en Amérique ; « Les ouvriers dans la vigne » et « Chez Valentin à Paris », la rubrique dédiée spécialement aux enfants, ainsi que des récits issus de la vie de communauté de par le monde, parmi lesquels celui d’une jeune femme combative originaire de la République Démocratique du Congo.

Concernant « community »

« community » est le magazine des membres de l’Église néo-apostolique Internationale. Dans un premier temps, il est traduit de manière centralisée en anglais, en espagnol et en français. Ensuite, ce sont les champs d’activité d’apôtre de district qui coordonnent les traductions vers environ trois douzaines de langues supplémentaires de manière autonome.

Chaque numéro trimestriel contient 32 pages, qui est avant tout pensé pour les régions du monde qui n’ont pas facilement accès au portail d’actualités nac.today. Car une grande partie des membres de l’Église vit en Afrique, et seuls 20 pour cent des membres environ dispose d’un accès régulier à Internet. Une version courte en douze pages en noir et blanc est utilisée dans les pays dans lesquels il n’est pas possible de réaliser l’impression et l’expédition de la version complète en quatre couleurs.

Son nom, « community », a une triple signification : « comm » pour désigner l’intention de communiquer des informations importantes au plus grand nombre possible de frères et sœurs dans le monde ; « unity » décrit l’aspiration à encourager ainsi l’unité de l’Église internationale. Et « community » désigne l’objectif visé de faire croître continuellement la communion au niveau mondial, malgré toutes les différences culturelles et sociétales.

community shqiptar (Albanian) 2020/01 Link
community الامارات العربية (Arab Emirates) 2020/01 Link
community հայերեն (Armenian) 2020/01 Link
community Hrvatska (Croatian) 2020/01 Link
community english (English) 2020/01 Link
community français (French) 2020/01 Link
community ქართული (Georgian) 2020/01 Link
community bahasa Indonesia (Indonesian) 2020/01 Link
community Latvijas (Latvian) 2020/01 Link
community Lietuvos (Lithuanian) 2020/01 Link
community español (Spanish) 2020/01 Link

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé: