Des services divins en ligne sur tous les continents

L’offre des vidéotransmissions évolue : de plus en plus de pays proposent des services divins centraux, que les fidèles peuvent suivre à partir de chez eux. En voici un aperçu actuel.

« Si le croyant ne peut venir au service divin, le service divin vient au croyant. » – C’est sous cette devise que l’Église néo-apostolique propose, depuis plusieurs semaines, des services divins sur tous les continents qui sont célébrés de façon centralisée.

Dans les églises ou les administrations ecclésiales ne se réunissent généralement qu’un apôtre ou un prêtre, un organiste et un technicien. Puis, le service divin est diffusé en direct en streaming (diffusion en temps réel, NdT). Via YouTube, IPTV ou par téléphone, les fidèles y participent à partir de chez eux. Ils prient, chantent et écoutent la parole de Dieu. Et ils prononcent ensemble la prière du « Notre Père » et vivent l’absolution et la dispensation de la bénédiction trinitaire.

Tous les dimanches, des dizaines de milliers de lieux d’émission participent ainsi au service divin. Les vidéotransmissions sont accessibles publiquement et l’offre évolue toutes les semaines. Ce week-end, aussi, tandis que les chrétiens commémoreront et fêteront le dimanche des Rameaux, l’offre en streaming s’agrandira.

Streamings en direct du dimanche 5 avril 2020 :

* daswort / dreiineinz, ** daswort / vierineinz

Un service divin unique à Pâques, le 12 avril 2020

Dans le monde entier, les chrétiens néo-apostoliques se réjouissent déjà aujourd’hui en prévision du service divin de Pâques que l’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider célébrera le dimanche 12 avril. Ce service divin sera également diffusé par vidéotransmission ; à Pâques, ce sera donc le seul service divin célébré au sein de l’Église néo-apostolique.



Photo : Frank Schuldt

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé: