De l’eau à la place du vin

Il est nettement plus haut que le ciboire de sainte cène, porte une gravure continue et fine sur l’extérieur et ... n’est pas posé sur l’autel lors de chaque service divin : le ciboire de baptême que l’Église néo-apostolique des États-Unis introduit actuellement.

Ces jours-ci, les communautés aux États-Unis sont dotées d’un ciboire de baptême. Tous les 207 sites seront dotés d’un tel ciboire, a informé la direction de l’Église à la demande de nac.today. L’apôtre de district Leonard R. Kolb a vu de tels ciboires dans « de nombreuses de nos églises dans d’autres régions du champ d’activité d’apôtre de district », explique notre correspondante Kimberly Kolb-Heinzelmann. Et, après concertation avec l’apôtre-patriarche, la production a démarré l’an passé.

Un ciboire dédié au baptême d’eau

Le saint baptême est l’un des trois sacrements de l’Église. « La pensée était la suivante : Pourquoi ne pas mettre à disposition un ciboire spécial pour ce saint sacrement ? », explique le duo Kolb-Heinzelmann au sujet des réflexions préliminaires.

L’année dernière, les apôtres et les évêques du pays ont ainsi décidé d’introduire le nouveau ciboire au cours du premier trimestre 2019. Lors du synode national 2018, l’apôtre de district Kolb a informé les frères du ministère responsables des districts, puis tous les membres de l’Église via le magazine américain de l’Église « Vision ».

Les rites : l’eau et la parole

« Les deux éléments fondamentaux du saint baptême d’eau sont l’eau et la parole, dans la formule trinitaire : « (…), je te baptise au nom de Dieu, le Père, le Fils et le Saint-Esprit. » » – C’est ainsi que le Catéchisme de l’Église néo-apostolique (CÉNA 8.1.4) décrit les deux aspects essentiels de l’acte sacramental.

Il n’est pas stipulé de quelle manière l’eau est apportée dans le cas individuel. Dans de nombreuses communautés, elle est versée dans une coupe, une patène ou encore dans un ciboire de sainte cène puis consacrée pour l’acte par le ministre sacerdotal ou apostolique. Certaines communautés utilisent aussi des fonts baptismaux en pierre ou en bois, qui sont soit installés à l’occasion d’un service divin avec baptême soit placés de façon permanente dans la nef de l’église. Les communautés aux États-Unis utilisaient jusqu’à présent un ciboire de sainte cène.

La sphère de proximité avec Dieu

« Le saint baptême d’eau est la première grâce fondamentale accordée par la Trinité divine à l’homme qui croit en Jésus-Christ. Le baptême lave l’homme du péché originel ; le croyant est conduit hors de son éloignement d’avec Dieu » (CÉNA 8.1). Le baptisé parvient dans une première sphère de proximité avec Dieu : il devient chrétien. Il est intégré dans la communauté des croyants, de ceux qui croient en Jésus-Christ et le professent comme étant leur Seigneur.

Le baptême : quelque chose de tout particulier

Le ciboire de baptême n’est exposé que lorsque le sacrement du saint baptême d’eau est dispensé. À ce moment, « un croyant adhère à l’Église ! », écrit l’Église néo-apostolique des États-Unis dans son magazine « Vision », dans le numéro d’hiver 2018.

Plus haut que le ciboire de sainte cène, de couleur argentée à l’extérieur et dorée à l’intérieur, le ciboire fait son effet sur l’autel. De plus, il signale que quelque chose de particulier va avoir lieu lors du service divin.



Photo : ÉNA États-Unis

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé:

Oliver Rütten
7.03.2019
USA, sacraments, Holy Baptism, Divine service