« nak.org » 3.0 est en ligne

Tout est nouveau, avec le meilleur de l’ancien en supplément : à compter d’aujourd’hui, nak.org, le site web phare de l’Église néo-apostolique internationale se présente de façon complètement remaniée. Beaucoup de choses ont changé, non seulement en ce qui concerne l’apparence, mais également son contenu.

Quiconque recherche des contenus officiels de l’Église est à la bonne adresse sur nak.org : on y trouve les annonces de la direction de l’Église dans le texte officiel. « De nouveaux contenus, de nouveaux textes, davantage d’offres, un nouveau look » – c’est ainsi que le dernier communiqué résume ce nouveau lancement : de grandes photos expressives et des informations précises concernant l’Église dans les rubriques « Foi », « Église », « Communion », « Médias » et « Qui sommes-nous ».

« Ce qui distingue sans doute le plus la présence de l’ENAI, c’est la coupe internationale », souligne le porte-parole international de l’Église, Peter Johanning. « Aucun autre site web d’une Église ne fournit cette vue d’ensemble mondiale des processus et des événements de l’Église sur tous les continents. Le tout en quatre langues : allemand, anglais, espagnol et français. »

Une recherche améliorée, davantage de résultats

Outre le grand « Catéchisme de l’Église néo-apostolique », le « Catéchisme en questions et réponses », préparé de manière didactique, est également disponible pour la première fois. Tandis que le glossaire « l’ENAI de A à Z » éclaire en quelques mots les aspects concrets de la vie quotidienne. Sous le capot, cette multitude d’informations est stockée dans des bases de données. Les utilisateurs peuvent ainsi effectuer des recherches de manière pratique et filtrer les résultats. Et les Églises territoriales peuvent intégrer l’offre sur leur propre site web.

Malgré toutes les innovations, nak.org continue aussi de proposer ce qui a fait ses preuves : notamment la recherche de communautés, qui connaît des lieux dans près de 50 pays du monde et ne cesse de s’agrandir ; ou encore les archives des publications, qui remontent jusqu’à l’année 2000.

Un pionnier en terres inconnues

Le site web de l’ENAi existe déjà depuis 1997. Amazon n’était alors en ligne que depuis quelques mois en tant que simple librairie. Google n’a vu le jour que six mois plus tard sur le World Wide Web. Quant à Facebook, il lui a fallu encore sept ans avant d’ouvrir ses pages web.

Si l’Église néo-apostolique a été une pionnière en la matière, c’est grâce à une poignée de jeunes étudiants en informatique originaires d’Allemagne et des Pays-Bas. Ils avaient convaincu le porte-parole de l’Église, Peter Johanning, nommé en 1996, des possibilités qu’offrait ce nouveau média, puis développé le concept ensemble. Ensuite, ils ont enfoncé des portes ouvertes auprès de l’apôtre-patriarche Richard Fehr.

Le premier de tous les sites de l’ENAI

Le 17 avril 1997, nak.org a été mis en ligne et est devenu la mère de toutes les filiales de l’Église néo-apostolique sur Internet. Bien sûr, des initiatives privées ont déjà existé auparavant, qui entretenaient une page d’accueil ou des listes de diffusion. Mais ce n’est qu’avec cette page d’accueil que l’Église a été officiellement présente sur Internet.

Depuis, deux coupes majeures ont été effectuées sur le site nak.org : le nouveau lancement le 1er août 2006 a apporté de nouveaux contenus et une mise en page modernisée ; et le lancement de nac.today le 1er janvier 2015 a renforcé sa fonction en tant qu’organe de publication officiel de l’Église.

Deux médias, deux perspectives

Depuis, la répartition des tâches est claire : nak.org est la présence web officielle de l’Église néo-apostolique internationale. Il propose des publications contractuelles comme par exemple des communiqués ou des textes doctrinaux. Sa mission est de communiquer les informations et les positions de la direction internationale de l’Église.

nac.today est le magazine d’actualités de l’Église néo-apostolique internationale. Chaque jour de la semaine, il propose des lectures et des informations intéressantes pour les chrétiens néo-apostoliques et les lecteurs intéressés. Le magazine présente des faits du point de vue de ses utilisateurs et en explique les contextes. Sa mission est également de rapprocher la vie des différents membres de l’Église.

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé:

Andreas Rother
1.01.2021
Médias, International