Pleins feux sur … 14/2016 : Avec Christ, nous réussirons !

L’apôtre de district Andrew H. Andersen (Australie) relate ses propres expériences et ses efforts quotidiens. Voici quelques pensées au sujet de la devise de l’année : « Vaincre avec Christ ».

La seule pensée d’une victoire procure un sentiment de joie, peu importe le genre de combat. De manière générale, on peut dire qu’une victoire nécessite un combat et des efforts. Le seul souhait ne suffit pas : Nous devons agir !

Le combat tout personnel

La vie quotidienne pose plus d’un défi que nous devons relever, et dont nous voulons sortir vainqueurs. Cela concerne tous les hommes et toutes les catégories d’âge, sans exception ; seuls les défis changent. De même, chacun doit décider soi-même de la marche à suivre. Le fait de les déléguer simplement à des tiers n’est souvent pas une option. Nous devons participer à sa résolution. Cela s’applique aussi bien à l’aspect physique qu’à l’aspect spirituel. Et, dans tous les défis, la foi peut jouer un rôle important. Nous ne pouvons bien le comprendre que si nous en avons déjà fait l’expérience en tant qu’enfants de Dieu.

La devise de l’année que nous a donné l’apôtre-patriarche, afin de nous guider, est ainsi une devise toute particulière : « Vaincre avec Christ ! ». Elle ne fait pas que nous inspirer, elle nous rend également confiants, car elle nous rappelle sans cesse que Christ est auprès de nous dans toutes les situations difficiles. Quant au combat, nous devons le mener nous-mêmes, il ne le fait pas à notre place, mais il est auprès de nous et nous montre de quelle manière nous pouvons remporter la victoire. La clé de la victoire est de se lier avec Christ dans la foi et ensuite de persévérer.

Seulement une histoire, ou un fait vécu ?

Il n’est pas si facile de laisser autrui prendre part à la plupart de nos victoires. Expliquer à quelqu’un pourquoi nous nous réjouissons autant est difficile parce que cette personne n’a pas eu elle-même à résoudre le défi, elle ne peut donc pas savourer la victoire de la même manière que nous le pouvons. Même si nous partageons nos expériences grâce aux médias sociaux, ce ne sont que des histoires pour les autres, et non des expériences personnelles. Nous ne devons pas présenter nos victoires comme des trophées, mais nous voulons plutôt nous réjouir du fait que Christ soit toujours prompt à nous venir en aide.

Un conducteur de communauté m’a raconté qu’une jeune sœur lui avait raconté, en larmes, qu’elle ne pouvait pas participer à une conférence des jeunes. Son employeur refusait de lui accorder un congé pour « une telle chose ». À l’ouverture de la conférence, lorsque j’ai salué les participants, cette jeune sœur est venue à notre rencontre. Elle était rayonnante, et des larmes coulaient sur ses joues. La question de savoir comment elle avait réussi à être présente, était superflue. Son sourire rayonnant en disait long.

Des efforts quotidiens

Un groupe de jeunes originaires des îles voisines des Samoa américaines et de l’archipel des Samoa était venu à la conférence des jeunes. Sur une initiative personnelle, les jeunes avaient créé des t-shirts portant l’inscription, clairement lisible : « Victory with Christ ». À l’issue de la journée de jeunesse, ils m’ont remis l’un de ces t-shirts, signé de tous les jeunes, en disant : « Vous devez savoir que nous nous efforçons tous de vaincre avec Christ ». Quelle merveilleuse perspective pour l’Église de demain !

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé:

Andrew H. Anderson
11.08.2016
devise 2016