Pleins feux sur... 12/2016: Se connaître

Ne pas se lancer dans la course tête baissée, mais définir d'abord ses objectifs. Ne pas gaspiller ses forces, mais les utiliser à bon escient. Dans ses considérations sur la devise de l'année 2016, l'apôtre de district Michael Ehrich (Allemagne méridionale) s'appesantit sur d'indispensables réflexions préalables.

Pour remporter une victoire, il faut d'abord définir clairement son objectif. Prenons un exemple emprunté au sport : On abordera une course différemment, selon la distance à parcourir : un cent mètres se court autrement qu'un 5 000 mètres. Il est utile ensuite de connaître ses capacités et performances. C'est l'objectif des séances d'entraînement. Elles permettent notamment de mettre en évidence les points faibles.

Notre but est de prendre part au retour de Jésus. À cette fin, il faut que la nature de Jésus nous imprime de plus en plus sa marque. Si, finalement, nous aurons tous besoin d'obtenir grâce, le Seigneur n'en reconnaîtra pas moins les efforts que nous aurons fournis.

Au cours des services divins, la parole prêchée nous permet de discerner quels sont nos points faibles. Nous y recevons également la force d'y remédier efficacement. De surcroît, le Seigneur nous conforte dans notre volonté de victoire, c'est-à-dire dans notre volonté de vaincre tout ce qui est incompatible avec sa mentalité et sa nature.

C'est au quotidien qu'il nous faut mettre la parole et notre foi en pratique, en toute cohérence. Or, cela nécessite des efforts. Nous connaîtrons certes des victoires, mais aussi des défaites ; cependant, si, aidés par le Seigneur, nous « persévérons » (Actes 2 : 42), nous parviendrons finalement au but en qualité de vainqueurs avec Christ.

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé:

Michael Ehrich
11.07.2016
devise 2016