La main sur le déclencheur : voir au lieu d’être vu

Quiconque voit une belle chose voudrait la partager. Là aussi, une image en dit plus long que des milliers de mots. Or, comment peut-on prendre des photos lors d’un service divin ? Les réponses à cette question se trouvent dans un livre, disponible pour la première fois à l’échelon international.

Il existe de nombreux motifs : l’édifice, l’autel, l’officiant – et surtout : les personnes. Les baptisés et les mariés, ceux qui fêtent un anniversaire de mariage et ceux qui le leur souhaitent, les frères du ministère nouvellement ordonnés et les retraités, les musiciens et les chefs de chœurs. Et bien sûr les sentiments au sein de la communauté : la joie, l’émotion, la sincérité, la chaleur.

Porter témoignage avec l’appareil photo

Doit-on réellement cibler cela avec un appareil photo ? Mais certainement : « Les images font partie du travail des relations publiques. » Et : « Le travail de relations publiques est un travail missionnaire. » – C’est ainsi que le formule l’ouvrage intitulé : « Les photographies lors du service divin », disponible dès à présent au téléchargement au format PDF.

Cependant : Le service divin est une rencontre avec Dieu. Cela a un rapport avec le recueillement et la sanctification, qui s’épanouissent le mieux dans le silence. Et cela produit aussi des moments intimes que l’on veut savoir protégés. Un reporter photo qui passe à toute vitesse peut alors vite devenir un facteur dérangeant – et donc une source de contrariété.

Une expérience de plusieurs millions de photos

L’auteur de cet ouvrage sait comment arriver à concilier ce paradoxe : depuis plus de 20 ans, Oliver Rütten se déplace avec son appareil photo lors des services divins, il a déjà fait près de 1,2 millions de photos, a tenu des douzaines d’ateliers et partagé des expériences pratiques avec des centaines de photographes.

Aujourd’hui rédacteur à nac.today, il a déjà mis à disposition son trésor d’expériences en 2013 dans son e-book. C’est à présent une version retravaillée que l’Église néo-apostolique va publier à double titre de manière plus vaste : pour la première fois, il y aura une traduction en langue anglaise. En outre, des photographes de tous les continents ont contribué à cet ouvrage avec leurs photos préférées.

Des conseils pratiques issus de la pratique

Des concertations préliminaires aux résolutions des problèmes photographiques, en passant par les motifs éventuels – il s’agit d’un ouvrage d’un professionnel pour les professionnels. Jpeg ou raw ? L’ouvrage traite autant des questions techniques que des bases de la création d’images : du nombre d’or au jeu d’ombres et de lumières, en passant par la compression d’images.

Tout cela est bien beau, mais d’autres ouvrages spécialisés apportent la même chose, non ? Oui, certainement, mais l’ouvrage intitulé « La photographie au cours du service divin » ne se préoccupe pas seulement de la photographie, mais aussi des services divins, en donnant des indications très concrètes :

  • Comment les concertations préliminaires garantissent le déroulement sans faille.
  • Pourquoi il vaut mieux se contenter d’un nombre restreint de photographes.
  • Comment le photographe malin se rend presque invisible et inaudible.
  • Comment l’appareil photo préserve les droits et les sentiments des personnes représentées.
  • Pourquoi l’autel reste intact.
  • À quel moment les prières, les sacrements et les bénédictions peuvent être pris en photo.

Et pour finir, dans les remarques, on trouve aussi comment faire d’un service divin un événement inoubliable pour un photographe – un événement d’un autre genre, notamment : lorsqu’on publie une photo de l’officiant les yeux fermés parce que c’est la seule photo que l’on a prise ; ou lorsqu’on cache quatre flashes radio-pilotés dans la décoration florale pour garantir un meilleur éclairage de l’autel.

Pimenté d’un certain humour et riche d’un trésor d’expériences, l’e-book « La photographie au cours du service divin » est une aide pour tous – autant pour le photographe qui souhaite et doit faire de bonnes photos que pour la communauté qui souhaite vivre le service divin.

E-Book "Photography in the Divine Service", English, PDF Link
E-Book "Fotografie im Gottesdienst", Deutsch, PDF Link

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé:

Andreas Rother
27.10.2018
Médias, Service divin, Vie des communautés