Pleins feux sur … 6/2020 : Être libre en Christ, c’est apprendre à aimer

Vaut-il mieux couper une belle fleur pour l’emmener à la maison ou l’arroser pour avoir le plaisir de l’admirer ? L’apôtre de district Enrique Minio, d’Argentine, nous répond à cette question.

En réfléchissant à cette belle parole que nous a donné notre apôtre-patriarche comme devise de l’année, j’ai pensé à la différence qui existe entre vouloir et aimer. Ces deux sentiments semblent être similaires, mais ils sont bel et bien différents. Quelle est la différence ?

Nous confondons souvent vouloir et aimer, ou vice versa.

Vouloir, c’est attendre quelque chose des personnes ou des choses, et les accaparer pour satisfaire ses propres besoins. Cette attente est associée au souhait de posséder quelque chose ou quelqu’un. Lorsqu’il s’agit de personnes et que ce sentiment n’est pas réciproque, il y a des frustrations, des déceptions ...

Aimer, c’est souhaiter ce qu’il y a de mieux pour autrui, même si celui-ci a d’autres intérêts ou motivations. Lorsque j’aime quelqu’un, je lui laisse une marge de liberté, même si ses chemins sont différents des miens. L’amour est désintéressé et implique que je donne tout sans rien espérer, sans aucune condition.

Un ancien enseignement oriental prend l’exemple d’une fleur : Si tu la veux, tu la couperas pour l’avoir avec toi, mais, si tu l’aimes, tu l’arroseras et en prendras soin tous les jours.

Nous ne pouvons aimer que ce que nous connaissons. Dieu nous connaît parfaitement et il nous a donné la possibilité d’acquérir un héritage dans sa gloire. Sous l’agir de sa parole, Dieu souhaite que nous puissions le connaître chaque jour davantage, pour que nous l’aimions, et, en l’aimant, que nous aimions aussi notre prochain. À travers l’activité du Saint-Esprit, il nous enseigne à aimer et, en ce temps de grâce, il nous donne la possibilité d’essayer à nouveau chaque jour.

Christ nous rend libres parce qu’il nous aime, il prend soin de nous, il nous permet de choisir librement son amour, il ne nous oblige pas, il nous enseigne, et il nous aimait déjà avant la création du monde. Il a donné sa vie pour nous et a préparé le chemin sur lequel nous pouvons, si nous le souhaitons, être éternellement auprès de lui en toute liberté.

Dans son épître aux Corinthiens, l’apôtre Paul décrit quelques-unes des caractéristiques de l’amour : « L'amour est patient, il est plein de bonté; l'amour n'est point envieux; l'amour ne se vante point, il ne s'enfle point d'orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche point son intérêt, il ne s'irrite point, il ne soupçonne point le mal, il ne se réjouit point de l'injustice, mais il se réjouit de la vérité; il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout » (I Corinthiens 13 : 4-7). Afin de vérifier si nous sommes libres en Christ, nous devons analyser notre être intérieur et vérifier si nous aimons réellement Dieu et notre prochain.



Photo : INA Sudamérica

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé:

Enrique Eduardo Minio
6.04.2020
devise