Pleins feux sur ... 13/2017 : Ensemble, plutôt que seul

Ce sont les communautés fortes qui louent et glorifient Dieu le mieux. L'apôtre de district Markus Fehlbaum (Suisse) en est convaincu, et il exprime quelques pensées pour montrer à quoi cela peut ressembler.

J'ai pu participer au service divin au cours duquel notre apôtre-patriarche a écrit la devise de l'année 2017 dans nos âmes : « À notre Dieu et Père soit la gloire aux siècles des siècles ! » (extrait de Philippiens 4 : 20). Il me tient à cœur de mettre ce « programme » en pratique, moi personnellement, et à œuvrer, dans mon ministère et dans ma mission en tant qu'apôtre de district, de façon à ce que notre Père céleste soit glorifié dans toutes les communautés.

En tant que communautés fortes et joyeuses, nous voulons glorifier Dieu, en ayant un rayonnement aimant, que nos contemporains perçoivent, qui les touche et les pousse à vouloir entretenir la communion avec nous.

  • Je souhaite des communautés qui, comme la première communauté chrétienne à Jérusalem, sont debout (cf. Actes 2 : 43-47), des communautés qui servent Dieu par reconnaissance et qui apportent leurs offrandes d'amour avec joie, qui – inspirées par le Saint-Esprit – glorifient le Tout-Puissant en paroles et en actes. Des communautés qui soient touchées par la souffrance de leurs contemporains, qui font beaucoup de bien, qui montrent à quel point Dieu est fidèle et que l'on peut lui faire confiance, qui pratiquent l'unité et la réconciliation.
  • Je souhaite des communautés dans lesquelles l'ambiance est telle que décrite en Actes 2 : 47 : « louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Église ceux qui étaient sauvés. » Des communautés dans lesquelles la joie dans la perspective de la proche venue de Jésus pour l'enlèvement de son Épouse est perceptible, une joie telle que décrite en Apocalypse19 : 6-7.

Voilà ce que je souhaite ! Et, dans ce but, je veux – avec l'aide de Dieu – œuvrer sans relâche !

Un autre souhait et une résolution que j'ai prise, concerne nos efforts pour venir en aide aux âmes qui – pour quelque raison que ce soit – ont été laissés-pour-compte. Nous sommes saisis de compassion lorsque nous pensons à eux. Traitons-les non avec des reproches, mais avec un amour véritable. Ils doivent se sentir à nouveau à l'aise dans nos communautés, y trouver un foyer. Le Seigneur Jésus l'a mis en évidence à l'aide de sa parabole du fils prodigue Glorifions également Dieu, notre Père, de cette manière !

La communauté est importante ! Ici doit se produire ce qui doit se produire. Nous ne sommes pas des combattants isolés, mais, ensemble, nous sommes forts. Si l'un soutient l'autre, l'aide, prie pour lui, lorsque la joie est partagée ensemble, mais aussi la souffrance, nos glorifions notre Père dans le ciel.

Nous en trouvons la clé en Actes 2 : 42. Persévérons dans la doctrine des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans la prière – il en découle la force pour glorifier Dieu, notre Père, aujourd'hui et en toute éternité !

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé:

Markus Fehlbaum
6.07.2017
devise 2017