Pleins feux sur ... 11/2016 : Un soutien mutuel rend possible beaucoup de choses

Surtout, ne pas se poser comme un combattant individuel, mais accepter le soutien du frère et de la sœur. Vaincre avec Christ – au sein de la communion, c'est nettement plus facile, explique l'apôtre de district Patrick Mhkwanazi (Sud-Est africain).

Nous ne pouvons pas remporter seuls la victoire avec Christ. L’éducation de nos parents, de nos enseignants et la relation avec nos amis a fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui. Les hommes ont besoin les uns des autres. La façon dont se comporte un enfant dépend beaucoup de sa maison familiale. C’est la même chose avec les enfants qui vont à l’école. L’école a également un caractère marquant. Nous nous caractérisons et nous influençons donc mutuellement..

L’imprégnation par Dieu, par les enseignants et par le prochain

Le passage en Proverbes 27 : 17 résume la situation : « L’homme s’affine au contact de son prochain tout comme le fer se polit par le fer. » (Traduction selon la Bible du Semeur 2000). Et qu’en est-il de notre foi ? En tout premier, c’est notre Père céleste qui nous a imprégnés et qui nous a accordé la connaissance. Les serviteurs de Dieu et nos frères et sœurs en la foi contribuent également à notre développement. Ils nous enseignent, nous fortifient et nous encouragent. La victoire que nous remportons avec Christ – la victoire actuelle ainsi que la victoire future –, c’est à eux que nous la devrons en grande partie.

De la même manière, faisons aussi découvrir l’Évangile à autrui, fortifions-les et encourageons-les dans la foi. À quoi cela ressemble-t-il, lorsqu’il s’agit de notre foi ? Sommes-nous généreux ou mesquins ? Nous voulons manier la connaissance divine avec générosité, afin que d’autres puissent également avoir part à la victoire avec Christ. Peut-être avons-nous omis, par le passé, de transmettre notre foi. Cette année, en 2016, profitons des occasions qui se présentent à nous, en particulier parmi les personnes en détresse et celles qui ne prennent plus très au sérieux les choses qui concernent la foi.

Comprendre la victoire et en parler

Que transmettons-nous, en fait ? De quelle victoire parlons-nous donc ? Nous devons nous tenir à l’écart des fausses doctrines, transmettre l’enseignement de Christ et parler du salut éternel, car nous nous préparons en vue du retour de Christ. Tel est le signe distinctif de l’Église-Épouse. « Vaincre avec Christ » signifie donc aussi que nous comprenions le contenu de la victoire que nous voulons célébrer.

« Vaincre avec Christ » est aussi bien l’objectif du voyage que la destination finale, que nous partageons avec autrui. Il s’agit de nous et de notre victoire, et non de moi et de ma victoire. Au jour du Seigneur, nous serons ensemble, et nous serons reconnaissants pour ce qu’ont fait notre frère et notre sœur afin que nous puissions y participer.


Photo : Oliver Rütten

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé:

Patrick Mkhwanazi
28.06.2016
devise 2016