Pleins feux sur … 13/2016 : Livrer le combat

Quiconque souhaite vaincre avec Christ doit aussi combattre avec Christ. Et il ne s’agit pas seulement de grandes batailles. C’est ce que met en évidence l’apôtre de district Markus Fehlbaum (Suisse).

Vaincre avec Christ – c’est quelque chose de grandiose, de réjouissant, qui ne voudrait pas le vivre ? Cependant : Avant la victoire, il faut combattre, combattre avec Christ. Comme il est réconfortant de savoir : Nous ne combattons pas seuls – Christ combat à nos côtés. Il nous aide à obtenir la victoire !

Parfois, ce ne sont « que » des réserves humaines qui nous empêchent d’expérimenter la grandeur et la toute-puissance de Dieu. Il y a quelque temps, j’étais à Cuba, où j’ai pu constater la confiance inébranlable de nos frères et sœurs. Ils n’ont pas la possibilité de célébrer les services divins sans être dérangés, mais ils ne perdent pas l’espoir que cette situation puisse un jour changer. Ils prient quotidiennement en ce sens.

Dans nos contrées, nous pouvons assister sans problème aux services divins, et c’est une évidence pour nous. Malgré cela, nous cédons de temps en temps à la pression quotidienne et nous ne « luttons » pas de toutes nos forces pour trouver le temps nécessaire à la visite d’un service divin. Peut-être d’autres offres nous paraissent-elles aussi plus importantes, et nous ne livrons même pas le combat.

Récemment, un frère en la foi qui travaille dans la gastronomie a relaté qu’en raison de son travail le week-end et en soirée, il ne lui restait pratiquement plus de temps pour son mandat ministériel en tant que diacre. Il a demandé à Dieu de l’aider, a démissionné de son travail et s’est lancé à la recherche d’un nouveau poste. Lors de l’entretien d’embauche, il a mis en évidence le fait qu’il n’était pas disponible le dimanche ni le soir en semaine – il avait besoin de ce temps pour son activité en tant que diacre au sein de son Église – une exigence quelque peu inhabituelle pour un emploi dans la gastronomie ! Avec Christ à ses côtés, ce frère a néanmoins pu remporter une victoire : son futur employeur n’a pas seulement répondu à sa demande, il a également augmenté son salaire. Il est à présent heureux avec son nouveau collaborateur, et la communauté se réjouit de son diacre, qui dispose du temps nécessaire pour son activité au sein de l’Œuvre du Seigneur.

Durant mon séjour à Cuba, les frères et sœurs m’ont demandé de prier avec eux pour la pluie. Les hommes et la nature aspiraient à se rafraîchir. Dans une foi d’enfant, nous avons demandé à notre Père céleste de nous aider. Environ une heure plus tard, nous avons vécu une première ondée passagère, puis, deux jours plus tard, une vraie pluie s’est mise à tomber – après trois mois sans pluie, il a plu toute la nuit ! Une fois de plus, nous avons pu vivre de quelle manière le bon Dieu reconnaissait la confiance empreinte d’une foi d’enfant de ses enfants – en dépit de toutes les réserves humaines.

De tout cœur, je nous souhaite à tous de remporter chaque jour une victoire avec Christ !

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé:

Markus Fehlbaum
25.07.2016
devise 2016