2021 : Christ – notre avenir

« Le Christ à venir est le but de notre foi », dit l’apôtre-patriarche Schneider. Cela motive le croyant et a une influence sur ses relations au sein de la famille, de la communauté et avec le prochain.

Contenu de l'allocution du nouvel an :

Mes chers frères et sœurs, l’année 2020, qui vient de s’écouler, a été marquée par la pandémie liée au coronavirus : des messages me sont parvenus du monde entier, et beaucoup étaient empreints d’inquiétude. Il y a une chose que cette crise n’a pas pu nous enlever : notre confiance en Dieu, notre Seigneur ! Il est et reste notre Père céleste, qui a de bonnes intentions à l’égard de ses enfants.

Cette foi doit également déterminer notre avenir. Bien qu’ignorant ce que la nouvelle année 2021 nous réserve, nous l’entamons avec une certitude : Jésus revient bientôt ! Le retour du Seigneur n’est pas un rêve dans lequel nous nous réfugions quand le présent nous déplaît. Notre foi en le retour de Christ nous rend forts, nous donne du courage, nous unit en tant qu’Église du Seigneur, dans un même esprit, une même espérance. La venue de Christ est le but de notre foi, que nous avons choisi. C’est pourquoi la devise de cette année sera : Christ – notre avenir !

De nombreux passage dans les Saintes Écritures exposent cette dimension future de la foi chrétienne. L’auteur de l’épître aux Hébreux dit ceci : « Courons avec persévérance dans la compétition qui nous est ouverte, ayant les regards sur Jésus, qui suscite la foi et la mène à la perfection. » (Hébreux 12 : 1b.2a). Il nous faut mener maints combats pour remporter la victoire finale. Comme un athlète, le croyant doit produire un effort intense, ne jamais se relâcher et respecter les règles jusqu’au but. Cependant, nous ne combattons pas seuls : Jésus-Christ nous assiste.

En Christ, nous trouvons l’énergie et la motivation pour persévérer sur notre chemin de la foi. Ayons le regard tourné vers Jésus-Christ, notre Seigneur ! Ne nous laissons pas décourager par les difficultés de la vie ni par le comportement d’autrui. Ne nous apitoyons pas sur nous-mêmes, et ne gémissons pas sur notre sort. Ce serait une véritable perte de temps et d’énergie. Nous marchons résolument vers le but.

N’oublions pas que Jésus-Christ a donné sa vie pour nous. Sa mort et sa résurrection sont la base de notre salut. Il a vaincu le péché et la mort et triomphé du mal. C’est Jésus-Christ qui nous a choisis, en toute connaissance de cause – il sait que nous pouvons remporter la victoire, et il tient à notre disposition tout ce qui est nécessaire à notre salut.

Le Seigneur nous garantit qu’il mènera son Œuvre à la perfection, et « je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ » (Philippiens 1 : 6). Sa vérité s’imposera. C’est lui, et lui seul, qui appréciera notre dignité lors de son retour. En lui restant fidèles, nous pouvons espérer en sa grâce : elle comblera nos imperfections. Et nous pouvons être certains que sa gloire éclipsera toutes nos peines.

Notre salut dépend aussi de nous, de notre comportement, de notre vie, de notre foi. Notre choix pour l’avenir structure notre existence. Pour vivre éternellement auprès de Christ, nous recherchons la communion avec lui dès aujourd’hui. Et c’est en nous référant à son enseignement que nous prenons nos décisions. Son Évangile est le fondement sur lequel nous bâtissons notre vie de couple, de famille et notre relation au prochain. Jésus-Christ est le modèle auquel nous voulons ressembler.

Si l’on y réfléchit bien, nos communautés sont composées de personnes très différentes. Or, cette diversité n’est pas un problème, si nous nous concentrons sur l’essentiel : nous avons le même but et nous devons suivre le même chemin pour l’atteindre !

Pour cette année, je vous souhaite à tous des pensées et des expériences pleines de paix. Que la bénédiction de Dieu vous accompagne et que la paix du Ressuscité soit avec vous. Restons confiants en Jésus-Christ ; notre avenir spirituel en dépend. Si nous gardons les yeux fixés sur Christ, nous atteindrons le but.

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé:

Peter Johanning, Oliver Rütten
1.01.2021
apôtre-patriarche, devise