Pleins feux sur... 10 : Notre force : la joie que procure le Seigneur

La joie sereine n'est pas toujours au rendez-vous. Parfois, nous sommes aussi confrontés à des phases de tristesse. Dans son article sur la devise de l'année, l'apôtre de district Raúl Eduardo Montes de Oca Daiqui (Brésil et Bolivie) nous révèle comment le travail d'édification permet de trouver de nouvelles forces.

Au temps où Juda était une province de l'empire perse, Néhémie apprit l'état lamentable dans lequel se trouvait Jérusalem et en conçut une infinie tristesse. Par la suite, le roi perçut sa tristesse et l'autorisa à se rendre à Jérusalem pour y prendre la situation en main en qualité de gouverneur.

Dès son arrivée sur place, il inspecta les lieux en cachette et conçut un plan de reconstruction de la ville. Ce plan fut réalisé avec tellement d'adresse et de 'enthousiasme, que les murs de la ville furent reconstruits en le temps record de 52 jours.

La tâche fut ardue : Tandis qu'une partie du peuple travaillait à la reconstruction de la muraille, l'autre partie surveillait les ennemis qui menaçaient (Néhémie 4 : 17). Et Néhémie de les encourager à ne pas renoncer, en leur disant : « Ne vous affligez pas, car la joie de l’Eternel sera votre force » (Néhémie 8 : 10).

Pour l'année 2015, l'apôtre-patriarche nous a dédié une parole d'encouragement, grâce à laquelle nous poursuivons l'« édification ». Il se pourrait que l'année nouvelle nous réserve des moments, lors desquels la tristesse envahira nos coeurs. Ne renonçons jamais : il nous continuer de travailler à l'édification de notre âme.

À cette fin, nous puisons des forces dans les sources de joie que le Seigneur a fait jaillir pour nous, en vue de nous nantir de tout ce dont nous avons besoin. Dès lors, la paix reviendra dans notre âme. Ces sources, nous les trouvons

  • dans la parole que nous recevons dans un coeur croyant au cours du service divin ;
  • dans la participation cordiale au pardon des péchés ;
  • dans la célébration, en toute connaissance de cause, de la sainte cène ;
  • dans nos prières ferventes.

Nous pourrons assurément puiser à ces sources, et la joie se transformera en force, pour nous permettre de poursuivre notre progression vers le but sans aucune hésitation.

Infos articles

Auteur:
Date:
Mot-clé:

Raúl Montes de Oca
8.06.2015
devise